Bataille de l'expérience à Alfred et Plantagenet

D’un côté, il y a Wendover qui vit une croissance résidentielle, sans avoir plus de commerces. De l’autre, il y a la campagne, où l’état des chemins se dégrade petit à petit.

______________________

Charles Fontaine

IJL – Réseau.Presse –Le Droit

Avec le départ de Stéphane Sarrazin au gouvernement provincial, la communauté d’Alfred et Plantagenet devra élire une nouvelle tête à la mairie. Yves Laviolette, qui est maire par intérim depuis le printemps, la conseillère Chantal Galipeau, le conseiller René Beaulne et Marc Prud'homme se présentent.

La priorité commune aux candidats est la réfraction des chemins, surtout les chemins de comtés. D’ailleurs, plusieurs sont préoccupés par la haute vitesse des automobilistes sur ces routes.

«On nous demande souvent de réduire la limite de vitesse, mais ceux qui roulent à 100 km/h, que tu descendes la limite à 50 km/h ou à 30 km/h, ils vont toujours rouler à 100 km/h. Je pense que la solution c’est d’avoir une plus grande présence policière et de donner des contraventions. On manque de policiers», remarque M. Laviolette, qui a été maire du canton d’Alfred de 1986 à 1992.

Le conseiller du quartier 1 depuis 29 ans, René Beaulne, compte également améliorer la sécurité et réduire la vitesse sur les routes.

Réparer avant d’avancer

Chantal Galipeau est conseillère à la municipalité depuis 2014. Le départ de M. Sarrazin l’a incité à se présenter comme mairesse.

Pour elle, l’important est de débuter avec des fondations qui fonctionnent bien avant de se développer. «[Il faut] s’assurer que nos infrastructures fonctionnent bien pour continuer à grossir.»

Elle parle ici du maintien des routes et des systèmes d’eaux et d’égouts. Un tuyau est justement bloqué entre Lefaivre et Alfred. «Il faudrait le réparer», dit-elle.

Étant donné que le secteur résidentiel de Wendover augmente, Mme Galipeau veut s’assurer qu’il y ait assez d’eau pour ces futures maisons.

M. Beaulne compte agrandir les systèmes d’aqueducs dans les villages. Il travaille également pour installer le gaz naturel dans les villages de Curran et Lefaivre. Il a déjà envoyé deux demandes à la Commission de l’énergie de l’Ontario.

Augmentation des taxes

Lorsque les candidats et la candidate rencontrent la communauté, on leur demande souvent de limiter la hausse des taxes.

«Les gens ne veulent pas qu’on augmente les taxes, moi je leur réponds qu’on va créer de la richesse», déclare Yves Laviollette.

Son plan est d’installer un centre commercial à Wendover pour avoir plus de taxes de la part d’entreprises et diminuer les taxes des résidences par la suite. Cet agrandissement commercial coïnciderait avec la hausse du nombre de demeures dans le secteur.

«Même si les gens s’installent ici, ils vont dépenser leur argent ailleurs», remarque-t-il.

René Beaulne compte limiter la hausse de taxe à près de 2% par année. «Les coûts augmentent, alors on doit augmenter un peu pour maintenir les services en place.»

Aider les propriétaires de boisé

Les conséquences de la tempête Derecho sont toujours visibles dans plusieurs boisés privés sur le territoire d’Alfred et Plantagenet. Le gouvernement provincial ne leur est pas encore venu en aide et ne s’est pas prononcé sur un plan concret.

La municipalité a envoyé plusieurs demandes d’aide au gouvernement.

«On tente par tous les moyens d’aller chercher des sous de la province ou du fédéral. On ne semble pas avoir beaucoup de résultats. Pour les propriétés privées, il n’y a pas grand-chose qu’on peut faire», se désole M. Laviolette.

Même constat pour Chantal Galipeau et René Beaulne.

«Je vais talonner notre député là-dessus, on va faire des demandes, soutient M. Beaulne. Même nous, la municipalité, on est rendu à 800 000$ pour la tempête. On a le droit de demander un fond d’urgence.»

Il compte équiper certains centres communautaires de génératrice et s’assurer qu’ils soient prêts à accueillir la population en cas d’urgence future.

Marc Prud'homme n’a pas répondu aux nombreuses demandes d’entrevues du Droit.

Les élections municipales se tiennent le 24 octobre prochain.

-30-

Photos

Avec le départ de Stéphane Sarrazin au gouvernement provincial, la communauté d’Alfred et Plantagenet devra élire une nouvelle tête à la mairie. (123RF)

Yves Laviolette. (courtoisie)

Chantal Galipeau. (courtoisie)

René Beaulne. (courtoisie)

Marc Prud’homme. (courtoisie)

  • Nombre de fichiers 6
  • Date de création 18 octobre, 2022
  • Dernière mise à jour 18 octobre, 2022
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article