Le budget mise gros sur l’éducation

Le 7 avril dernier, le gouvernement provincial a sorti le budget pour l’année fiscale de 2022-2023. Selon le rapport, des changements arrivent pour Terre-Neuve-et-Labrador… Et si on se fie à l’image qui se retrouve sur la couverture du document du budget - l’image d’un enfant jouant dehors avec son père - il y a des changements qui affecteront particulièrement les plus jeunes de la province.

_______________________
Cody Broderick
IJL - Réseau.Presse - Le Gaboteur

La ministère des Finances Siobhan Coady souligne notamment que les résidents de la province recevront un soutien financier grâce à des réductions ou à l’élimination de certains frais et de certaines taxes. Elle cite notamment l'élimination de la «Retail Sales Taxe» (taxe sur la vente) sur l’assurance pour les maisons et la diminution de 50% des frais d’immatriculation pour les voitures. Ceux qui sont trop jeunes pour être propriétaire d’une maison ou d’une voiture verront également certains changements dans leurs vies au niveau scolaire.

Malgré la diminution de la population un peu partout dans la province, (environ -2% selon le recensement de 2021), pour la première fois en 50 ans, une augmentation du nombre d’inscriptions dans les écoles M-12 de la province de l’ordre de 1000 élèves est prévue cette année. Que ce soit des familles qui sont revenues habiter dans la province au cours de la pandémie ou des nouveaux arrivants d’Afghanistan par exemple, les jeunes arrivent!

Infrastructures éducatives

Conséquemment, certaines régions dans la province se verront allouer un financement pour bonifier leurs infrastructures scolaires. Dans les plans pour cette année, on peut penser à ces fonds débloqués pour la construction des nouvelles écoles anglophones à Cartwright, à Portugal Cove-St. Phillip’s, et à Kenmount Terrace de St. John’s, ainsi qu’au redéveloppement de l’école de Dorset Collegiate à Pilley’s Island.

Le Conseil scolaire francophone provincial (CSFP), quant à lui, recevra également d’énormes fonds pour leur nouvelle école à St. John’s. En effet, 10,2$ millions seront réservés pour les deux prochaines années, dont 6,6$ million pour l’année en cours. Ces fonds seront utilisés afin de moderniser l’infrastructure de l’école et de bonifier l’offre de transport pour les élèves, précise le ministère de l’Éducation Tom Osborne.

L’école secondaire Rocher-du-Nord, actuellement située sur Rickett’s Road, sera relocalisée dans l’édifice de l’ancienne École pour les sourds au début de la prochaine année scolaire, en septembre. Et les rénovations ont déjà commencé! Michael Claire, vice-président du CSFP, a confirmé dans un article de Radio-Canada d’il y a un mois qu’il espérait que la nouvelle école puisse même offrir un service de garderie en français. À voir si le gouvernement provincial permettra l’utilisation de l’espace de toute l’école. Cet espace est actuellement partagé avec la School Lunch Association.

Le déménagement a été annoncé le 23 novembre passé, après une lutte du CSFP pour bâtir une école et un centre communautaire tout neuf à Galway. Une comparaison des coûts qui a été réalisée en automne 2020 par la société d'ingénierie Stantec a révélé que la rénovation d'une ancienne école coûterait moins cher.

La nouvelle école, qui se trouve à côté de l’École Waterford Valley High sur Topsail Road, accueillera d’abord les élèves francophones au secondaire, et aura pour but de devenir une école M-12 l’année suivante. Il y a actuellement environ 40 élèves de niveau secondaire à l’École Rocher du Nord.

Le CSFP recevra aussi un investissement de 750 000$ pour aider au recrutement et à la rétention des enseignants. Il y a actuellement 3 postes d’enseignant ouverts sur le site web du CSFP: un à l’École Sainte-Anne à La Grand’Terre et les deux autres à l’École Boréale à Happy Valley-Goose Bay.

Santé et éducation: deux côtés de la même médaille

La ministre des finances explique que «les seules vraies augmentations [dans le budget] sont dans la santé et l’éducation».

Les autorités de la santé seront éventuellement fusionnées pour former une seule autorité provinciale, tout comme le Newfoundland and Labrador English School District (NLESD) sera absorbé par le ministre de l'Éducation. En cela, la ministre suit la recommandation faite à la fois dans le rapport de Moya Greene de l’année dernière et dans le rapport Accord sur la santé publié en février dernier. Et ce ne sont là que deux exemples de recommandations faites dans ces rapports qui ont trouvé leur place dans le budget. Ce dernier est «saupoudré» d’autres recommandations, précise Coady, comme la rationalisation des services ambulanciers par exemple.

Terre-Neuve-et-Labrador compte trois écoles de formation pour les futurs infirmières et infirmiers de la province: une à la côte ouest de l’île, gérée par Western Health, et deux dans la capitale, gérées respectivement par l’Université Mémorial (MUN) et Eastern Health. Avec une seule autorité de la santé pour toute la province en vue, ces trois établissements se fusionneront également et seront gérés par MUN. De plus, un important investissement permettra d'augmenter de 25% le nombre d'inscriptions dans ces programmes de formation en soins infirmiers.

En plus des différents fonds dédiés à l’éducation dans la province, les jeunes verront d’autres opportunités et changements. Par exemple, une expansion du programme de passe gratuite pour le réseau Metrobus pour les bénéficiaires des programmes de services à la jeunesse (ainsi qu’aux aînés recevant le Supplément de revenu garanti), et à compter de janvier 2023, une diminution des frais de garderies à 10$ par jour.

-30-

Photos

Titre : budgetprov
Légende : «Change is in the air» - le changement est dans l'air - est le thème du budget provincial cette année.
Crédit : Cody Broderick

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 8 avril, 2022
  • Dernière mise à jour 8 avril, 2022
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article